La durée de validité des copies intégrales de l’acte de naissance et de l’extrait de casier judiciaire présentés par l’intéressé devra être inférieure à trois (3) mois, à compter de la date de délivrance de l’acte de naissance et de l’extrait de casier judiciaire.  Le point de départ du délai de trois (3) mois ne sera en aucun cas la date de l’apostille ou de la légalisation du document, mais la date de délivrance de ce dernier par les autorités compétentes.